Créer mon blog M'identifier

C'est ton anniversaire....mais il a oublié...

Le 31 octobre 2016, 10:22 dans Famille 0

Je ne pensais pas qu'un jour ca arriverait, mais pourtant ton père ne t'a appelé.

Nous sommes le 17 août ma princesse, cela fait maintenant 11 ans que tu ensoleilles ma vie. Le jour de ta naissance a été une explosion de joie dans nos coeurs à moi bien sur mais aussi à ton père, à la famille et nos amis....une journée magnifique qui cloturait une grossesse difficile et à risque pour toi.

Depuis nous mettions un point d'honneur à celebrer ce jour en faisant de celui ci ton jour rien qu'à toi avec sortie particulière ou tu etais la reine. Une sorte de tradition qui nous tenait à coeur.....enfin ca c'était avant car maintenant ce ne semble ne tenir à coeur qu'à moi.

5 ans de séparation c'est 5 ans d 'anniversaire pour toi, 5 anniversaires à partager.  J'ai eu la chance oui je dis bien la chance, de t'avoir eu à moi pendant ce jours si spéciale les 3 premières années de séparation, me permettant de continuer le rituel et d'être avec la prunelle de mes yeux qui avait fais de moi une maman. Malgrés mes propositions de partager une année sur 2 le jour de ton annniversaire avec ton père, il n'était pas interessé, pour lui il n'y avait pas d'importance de célébrer un anniversaire le jour meme.....tant pis pour lui tant mieux pour moi si lui ca le satisfaisait de ne passer qu'un appel

L'année dernière pour la première fois, ton anniversaire tombait sur un jour de garde de ton père, ce fut un jour compliqué pour moi....furtivement j'ai pu te serrer dans mes bras pour te le souhaiter mais c'est le coeur lourd que j'ai passé cette journée loin de toi et c'est le coeur lourd que plus tard tu m'as confié que papa n'avait pas perpétué la tradition et que tu n'avais eu ni gateau ni bougie non plus.

Cette année, quel bonheur de voir que c'est avec moi que tu serais.....quel bonheur de pouvoir organiser "TA" journée.

Jusqu'au bout comme d'hab, nous (ton beau père et moi) t'avons caché le lieu, direction le parc du cirque Gruss à Piolenc. Quel bonheur de voir ta joie sur ton visage, de te voir t'amuser et t'émerveiller tout au long de la journée. Durant cette journée tu as recu les appels des amis, de la famille de mon coté, et un seul appel du coté de ton père, celui de sa soeur "tata C."

Moi au fur et à mesure de la journée, une boule au ventre s'est installée....le seul appel que tu attendais ne venait pas. Interieurement je fulminais me disant que comme d'hab il allait tenter le coup d'éclat avec un appel plus tard dans la soirée.....mais mon dieu que j étais naïve.....

Nous sommes rentrés à la maison à 19h....nous avons fais l'apéro dinatoire pour cloturer cette belle journée, et j'ai commencé à voir ton visage s'assombrir...

22h30, il est l heure de se mettre au lit, tu ne parles plus et tu es songeuse, je te demande ce qui se passse même si je connaissais la réponses et là tu me lâches "je suis triste car papa ne m'a pas appelé"....Tu m'as dis que ca te faisait mal, que c'était lui l'appel le plus important que tu aurais voulu avoir....5 mn aprés tu t'es mise à pleurer, je me suis sentie démunie et à mon tour j'ai pleuré de te voir si malheureuse et surtout quand tu m'as demandé "Mais pourquoi il m'a fait ca?".....

Que répondre à cette question? car j'ai beau détesté ton père mais jamais oh grand jamais je n'aurais cru qu'il serait capable de te faire ca. Je t'ai juste dis qu'il avait peut-etre une bonne raison et que tu verrais ca avec lui lors de ton retour chez lui.

La raison nous l avons eu le jour suivant quand il m' a envoyé un message ou il m' a demandé à te parler, un message qui est arrivé suite à un message de sous entendu de ma part sur un célébre réseau et que tata C. a lu et qu'elle a certainement transmis à ton père. C'était le but d'ailleurs. 

Je pensais qu'il te donnerait une raison valable même si comme à son habitude ca serait un mensonge, une raison qu'il aurait mis du temps à trouver....mais non c'est avec son "j'en foutisme" habituel, qu 'il t ' a dit qu'il n'avait pas eu le temps de t'appeler car le matin il travaillait et que l'aprém il était parti s'acheter un canapé, que c'était pas bien grave et qu'il ne fallait pas que tu lui en veuilles.

Tu as tenté de lui expliquer que pour toi ca avait de l'importance mais comme d'hab il ne t'a pas entendu et a minimisé. Et moi j'ai bouillonné de colère, furieuse de ces excuses bidons lui qui textote et appel pendant son travail, lui qui encore une fois n'a meme pas le courage d'assumer qu'il a tout simplement oublié l'anniversaire de sa fille.

Je ne suis pas une mère parfaite, je suis régulièrement à côté de la plaque mais je fais de mon mieux, mais surtout ma fille compte sur moi pour ne jamais oublier ton anniversaire qui restera gravé en moi jusqu'à mon dernier souffle

 

 

 

Quand on est une belle-mère.....

Le 2 mai 2016, 15:03 dans Famille 0

on fait le choix de prendre le packaging complet quand on tombe amoureuse d'une personne ayant un ou plusieurs enfants.

Je suis quelqu'un de plutot anxieuse à me poser 100000 questions a la seconde pour savoir si mes choix ou mes actions sont les bonnes, pourtant je ne me suis jamais inquiétée quand à ma relation avec ma belle-fille, sans doute car inconsciemment je m'étais préparée au pire.

Dés le départ les choses ont été claires entre elle et moi....j'ai pris les devants un soir ou nous étions que toutes les deux et lui ai expliqué ce que je pensais ....je n'étais pas sa mère et ne chercherait jamais à l'être, tout comme je ne l'obligerais jamais à m'aimer mais que nous avions un point commun ....nous étions toutes les deux pleines d'amour pour son père et qu'on voulait son bonheur.  Je lui ai dis qu'elle ne me devait rien mais que si elle avait besoin de moi un jour je serais toujours là et qu'il fallait qu'on apprenne à vivre sous le même toit.  Je lui ai également dis qu'elle avait le droit d'étre en colère aprés moi et que ca ne me posait aucun problème.

Je me souviens trés bien de cette discussion, je pense que dans le fond j'étais aussi terrorisée qu'elle, mais aprés lui avoir livré ce que je ressentais, je pense que ca a eu pour effet de nous rassurer toutes les deux. Sa réponse a été un petit sourire

Ma belle fille a entendu et entend peut-etre encore des horreurs sur moi mais je m'estime chanceuse car dans l'ensemble je n'ai jamais eu à me plaindre de son comportement avec moi. La première année a été la plus dure car elle a servi de pion à sa mère pour que mon couple explose mais aujourd'hui 4 ans aprés nous formons une famille recomposée plutot équilibrée.

Il lui aura fallu ma grossesse et l'arrivée de son petit frère pour qu'elle m'appelle et me considere comme sa belle mère, mais quel plaisir de voir qu'elle me demande mon avis sur certaines choses.

Je n'ai jamais tenté de l'amadouer ou de l'acheter, nos relations ont toujours été simple. Elle n'est pas ma fille mais fait parti de ma vie malgrés que nous ne l'ayons pas beaucoup, et je m'en occupe au même titre que mes filles.

Bien sûr il y a certaines choses que je ne me permets pas de faire pour ne pas empieter sur le terrain de sa mère, et puis je suis parfois aussi dans l'obligation de ne pas faire pour lui éviter que sa mère lui reproche  que je m'occupe d'elle.

Ce n'est pas le monde parfait des bisounours, sa mère étant une mythomane chronique et manipulatrice (accusation non faîte à la lègère!), la petite a tendance à beaucoup mentir ce qui m'agace quand c'est flagrant. Au départ mon mari la croyait et il a eu beaucoup de mal à l'accepter car pour lui c'était" sa petite fille parfaite qui ne pouvait pas mentir". Mais nous sommes solidaire tous les 2 et gérons ensemble les problèmes.

Bref je suis une belle mère chanceuse!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hier mon coeur de maman a saigné.....

Le 2 mai 2016, 14:42 dans Humeurs 0

il y a des discussions comme ca, des moments de confidences entre mère et fille, ou on profite pour dire ce qu'on a sur le coeur.......j'ai une relation vraiment particulière avec mon aînée....du haut de ses 11 ans, elle m' épate! Depuis toute petite elle a toujours eu ce petit truc inexplicable qui fait qu'à son contact on se sent bien, apaisée.

Tout est simple avec elle, avec son caractére affirmé, déterminé tout en ayant ce côté fragile, bienveillante et toujours soucieuse des autres faisant tout pour ne blesser personne. Parallellement nous avons le meme tempérament volcanique, les mêmes réactions, mon mari me dit souvent qu'elle est moi! lol

Hier soir elle avait envie de parler, de se confier, c'est parti d'une discussion banale, une histoire de frite (c'est un détail cherchez pas à faire une relation de cause à effet vous vous feriez mal au cerveau!lol)  chez son père qui a dégénéré en réglement de compte à ok corral!

Bref sans rentrer dans des explications trop relou, son père a su que l'on parlait de tout et de rien, et notamment puberté, sexualité...... mais visiblement la pilule sexualité a été dur a avalé pour lui! (le sexe c'est tabou on en viendra tous à bout!lol) 

Alors bon, non pas que j'ai envie d'inciter mes filles a avoir une vie de débauche avec une sexualité précoce, seulement quand il y a 3 ans je suis tombée enceinte et qu'elle m'ont demandé "comment on fait les bébés?", j'ai choisi de leur expliquer librement avec des mots adaptés a leur âge appuyé d'un livre concu pour des enfants de cet âge  qui explique tout ca.....l'histoire des choux et des roses trés peu pour moi, mes filles étant suffisament perspicaces pour comprendre que c'est une explication.......ridicule.

Mais, comme tout ce qui vient de moi est systématiquement critiqué, déformé, et fustigé par mon ex, il n'a rien trouvé de mieux que de me flinguer a coup de boulet de canon de "ta mère dit n'importe quoi" ou " elle devrait avoir honte de te parler de ca". , "c'est une conne".

Ma fille a tenté de me défendre et puis surtout elle a tenté de lui faire comprendre qu'elle appréciait ma façon naturelle de lui expliquer les choses de la vie, de ne pas la prendre pour une idiote.......le problème avec mon ex c'est que la communication avec lui est impossible, il a raison et c'est tout, et ce n'est pas les 4 ans et demi qui viennent de s'écouler qui vont lui arranger son caractère équivalent à celui d'un minot de 3 ans.

Il est tombé sur notre fille tel un ouragan, en l'espace de quelques secondes il l'a retranché dans un sentiment de culpabilité.....pour avoir osé dire à son père que je n'étais pas si nulle que ca comme maman et que sa vie avec moi était plutot belle contrairement à ce qu'il pensait, il a conclu en lui balancant "puisque ta mère est si parfaite, tu n'as qu'à aller vivre chez elle!". Il a tourné les talons et laissait ma fille en pleurs.

C'est la gorge serré que j'ai écouté ma fille, je me suis contenue pour pas montrer ma rage à ma fille qui souffrait déjà assez comme ca, pas envie qu'elle regrette de s'être confiée.....mais bordel quel connard ce mec!!! comment se peut-il qu'il soit aussi con?? il a la chance d'avoir des filles merveilleuses, qui ont toujours mis un point d'honneur a etre équitable dans tout ce qu'elles font entre lui et moi, et voila qu'il s'acharne l'aînée juste pour une histoire d'égo qui ne supporte pas qu'on ne soit pas d'accord avec lui.

Ma fille est donc dans une passe délicate.....etouffée d'entendre la haine de son père et ses menaces, terrifiée à l'idée qu'il puisse la rejeter si elle se rapproche trop de moi.

 

Malheureusement je n'ai pas de baguette magique, je me sens impuissante....je n'ai plus envie de décider pour mes filles, j'ai envie qu'elles refléchissent et qu'elles prennent leur propre décision...elles savent que je suis là pour les réconforter et que la porte de la maison leur est ouverte à tout moment mais que je ne peux pas faire plus.

 

 

 

Voir la suite ≫